09/12/2010

une citation de temps en temps (33)

"Par jugement du 30 novembre 2010, le TGI de Paris a condamné la société Les Editions Rotatives, éditrice de Charlie Hebdo, à payer à M. Maurice Sinet dit Siné la somme de 40 000 euros à titre de dommages et intérêts pour rupture abusive de leur collaboration à la suite de la parution de la chronique de Siné dans le numéro du 2 juillet 2008."

2 commentaires:

  1. Ouéééééé! Le mauvais goût assumé et indécrottable de Siné, avec toute sa verve aussi gouailleuse qu'une barde de lard de Granges-sur-Vologne, a vaincu. Et c'est tant mieux.

    RépondreSupprimer
  2. "Pourvu que ça dure" comme répétait avec inspiration Jean-Jaques Vannier dans les vieux jours de feu France Inter.

    RépondreSupprimer